Le ciel profond

Messier 51

19 mai 2007. Réfracteur Meade APO 127 mm travaillant à F/9. Exposition totale: 190 minutes (3h 10 minutes).

L: 22 x 5 min 1x1
R: 8 x 5 min 2x2
G: 4 x 5 min 2x2
B: 4 x 5 min 2x2

Pour chaque image individuelle, dark médian (8 images 1x1 pour la couche L, 10 images 2x2 pour les couches RGB), flat moyen (20 images par couche) et bias moyen (20 images).

Luminance: masque flou léger sur les parties brillantes de la galaxie, déconvolution FocusMagic (démo), flou gaussien léger sur les parties les moins denses. Ajustement des courbes et niveaux. Le ciel est délibérément maintenu à un niveau élevé (et non noir profond). Si on tolère les imperfections qui sont ainsi plus apparentes, on accède aussi à plusieurs galaxies lointaines visibles en arrière-plan. Dans l'ensemble, cette image bénéficierait grandement d'un temps d'intégration bien supérieur.

Commentaire: je rêvais de photographier cette galaxie depuis mon enfance! Forte pollution lumineuse (M51 à peine visibles en visuel).

Retour vers la page "Ciel profond"

Retour vers la page principale astronomique